Introduction

Cet article peut peut-être aider à choisir et/ou conseiller une distribution au vu de critères les plus simples et objectifs possible.

Distributions certifiées FSF

La plus part des distributions GNU/Linux ne sont pas entièrement libres. Elles contiennent souvent des firmwares/micrologiciels, drivers/pilotes et logiciels non libres.

Certaines distributions ont été certifiés par la FSF car non seulement elles étaient 100% libres mais elles ont aussi modifié certains logiciels pour ne pas pousser les utilisatrices et utilisateurs à installer des logiciels non libres accidentellement.

Par contre, certains composant matériels posent problème:

  • La plus part adaptateurs WiFi ne marchent pas
  • Certaines cartes graphiques ATI ou AMD marchent de façon trop limitées, et quand elles marchent il n'y a pas d'acceleration 3D.

La plus part des personnes utilisant ces distributions soit:

  • Se procurent du matériel pour ces distributions (https://ryf.fsf.org/ à des ordinateurs, cartes WiFi etc compatibles avec ce genre de distributions)
  • Soit ont de la chance et/ou s'adaptent à ce qui marche pas (par exemple en changeant la carte WiFi ou graphique quand c'est possible)

A contrario, la plus part des autres distributions supportent une gamme de matériel assez large, mais pour le faire elles intègrent aussi des parties non libres.

Références:

LTS vs rolling release

Faire une mise à jour d'une version à une autre d'une distribution peut être compliqué et/ou intimidant. Avoir une distribution Long term support (LTS) peut aider les personnes ne voulant pas aller trop souvant aux install parties.

Par contre le fait d'avoir des logiciels anciens peuvent poser problème avec l'apparition de nouveau formats de fichier (par exemple avec LibreOffice, ou pour les formats vidéo et audio) ou l'utilisation de matériel plus récent que la date de sortie de la distribution.

Certaines distributions sont en rolling releases, c'est à dire que les versions de logiciels sont mis à jour en permanance. Cela peut parfois poser des soucis lorsque les formats des fichiers de configuration changent lors d'un changement d'une version majeure d'un logiciel car toutes les distributions ne peuvent pas forcément passer de l'anciène version à la nouvelle automatiquement. A contrario, les distributions avec des releases fixes ont plus tendance à faire ce genre de conversions automatiques. Sinon il convient aussi de vérifier si la distribution rolling release que l'on veut utiliser n'est pas trop boguée pour l'architecture que l'on va utiliser vu que ça demande quand même un travail consequent pour tout tester et que tout est mis à jour en permanance.

32bit vs 64bit
  • Les distributions 64bit consomment plus de RAM
  • Pas mal de distributions (comme Tails, Fedora, Ubuntu, OpenSUSE Leap) ou projets (comme Xen) ont arrété le support x86 32bit

Donc si la machine à assez de RAM (~4G) il vaux mieux s'orienter sur du 64bit pour ne pas avoir à réinstaller une version 64bit dans un un futur proche. Si la machine à vraiment pas assez de RAM il vaux donc mieux une distribution 32bit car de toute façon le manque de RAM risque d'être trop handicapant. Il vaux mieux donc chercher des distritbutions qui comptent continuer à supporter le 32bit longtemps.

Références:

Support

Pour les personnes débutantes, s'il on veux un meilleur support, il peut être judicieux d'utiliser la même distribution que les personnes pouvant nous aider et/ou dépanner.

Une autre optique peux aussi d'utiliser les distributions les plus faciles à utiliser pour être le plus indépendant possible.

 
/var/lib/dokuwiki/data/pages/psl/tuto-choix-distribution.txt · Dernière modification: 2021/04/27 09:01 par GNUtoo
Recent changes RSS feed Creative Commons License Donate Powered by PHP Valid XHTML 1.0 Valid CSS Debian Driven by DokuWiki